Malmen en premire priode, le Bayern Munich a finalement russi s’imposer face au FC Barcelone (2-0), ce mardi, dans le choc de la soire en Ligue des Champions. Plus efficace dans les deux surfaces, le club allemand poursuit son sans-faute dans le groupe de la mort.

San a dbloqu la partie contre le Bara.

Le Bayern Munich reste intouchable. Alors que le groupe C est logiquement considr comme celui de la mort , le club allemand a une nouvelle fois calm les ardeurs de la concurrence. Aprs avoir pris le dessus sur l’Inter (0-2), l’ogre de Bundesliga a battu le FC Barcelone (2-0), ce mardi, dans le choc de la soire en Ligue des Champions.

Avec la double confrontation venir face au Viktoria Plzen, le Rekordmeister, bouscul en premire priode, a pris une norme option sur la qualification pour le tour suivant.

Le Bara gche trop

Le ballon pour le Bayern, les situations pour le Bara. Malgr sa domination territoriale, la formation allemande se faisait d’normes frayeurs sur les attaques tranchantes de leurs adversaires, proches de marquer sans un superbe arrt de Neuer devant Pedri. Fbriles dans les relances, les locaux djouaient compltement et frisaient la correctionnelle deux reprises sur un rat trs rare de Lewandowski, qui obligeait Neuer raliser une nouvelle parade rflexe sur sa ligne dans la foule.

Pas du tout inquits, les Blaugrana poursuivaient leur marche en avant et manquaient toujours de ralisme sur un tir rasant de Raphinha. Une flope d’occasions rates qui crispaient les supporters bavarois, deux doigts d’exulter sur une frappe puissante de Sabitzer qui flirtait avec le poteau. Alors que Mller et Man se gnaient dans la surface au moment de conclure, il fallait une intervention hroque de Mazraoui pour empcher Lewandowski de marquer avant la pause.

Le Bayern sans piti

Au retour des vestiaires, le Bayern lchait les chevaux. Aprs avoir repouss un tir puissant de Goretzka, Ter Stegen ratait sa sortie devant Hernandez, qui trouvait la faille d’une tte sur corner (1-0, 50e). Librs, dlivrs, les Bavarois doublaient rapidement la mise par San, qui profitait d’un superbe travail de Musiala pour faire le break d’un petit ballon sur le ct(2-0, 55e). Preuve que le vent avait tourn, Pedri ratait l’immanquable en touchant le poteau aprs un caviar de Lewandowski…

Dans la dernire demi-heure, le Bayern affichait un visage bagarreur, l’image d’un Upamecano terrifiant dans les duels. Malgr plusieurs situations chaudes dans la surface de Neuer, les Roten montraient qu’ils pouvaient se faire mal et souffrir pour prserver leur avance au tableau d’affichage. Un match solide, malgr quelques frayeurs, qui a une nouvelle fois montr que le Bayern restait un prtendant srieux la victoire finale. Pour Barcelone, il va falloir travailler l’efficacit devant le but.

La note du match : 7,5/10

Un trs bon match entre deux belles quipes. Loin des racles subies ces dernires saisons face au Bayern, le Bara a affich un visage reluisant en premire priode, dominant les dbats sans renier son football. Mais l’exprience de ces grands rendez-vous a fait la diffrence pour la formation allemande, cynique au possible et qui a montr une capacit de rsilience qu’on ne lui connaissait pas forcment. Un duel de trs bonne facture.

Les buts :

– Sur le ct gauche, Kimmich botte son corner au premier poteau. Hernandez chappe la vigilance de Marcos Alonso pour catapulter le ballon de la tte en devanant la mauvaise sortie de Ter Stegen (1-0, 50e).

– Aprs un beau jeu trois sur le ct droit, Musiala, lanc dans l’espace par Mazraoui,transperce le bloc catalan et dpose le ballon dans l’intervalle pour San. L’ailier allemand rsiste au retour de la charnire barcelonaise pour placer un petit ballon sur la droite de Ter Stegen (2-0, 55e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribu une note (sur 10) commente chaque joueur.

L’homme du match : Dayotchanculle Upamecano (8/10)

Le dfenseur central pass par Valenciennes a t monstrueux. S’il a d se dmener en premire priode pour bloquer Lewandowski, le Franais a t monumental aprs la pause en repoussant absolument tous les ballons dans sa zone. Puissance, autorit, intimidation, sorties de balle, le Bleu a t largement au-dessus de la meute.

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (6) : un match bizarre pour le gardien allemand. Il a sauv son quipe deux reprises sur des frappes bout portant de Pedri et Lewandowski mais a montr une faiblesse inhabituelle dans son jeu au pied. Cela n’a pas t prjudiciable pour son quipe, qui a fait preuve de solidit.

Benjamin Pavard (non not) : sale soire pour le dfenseur franais. Percut par Marcos Alonso dans un duel muscl, le latral droit n’est jamais parvenu se remettre de ce choc. Remplac la 21e minute par Noussair Mazraoui (7,5), qui a ralis une trs belle entre. Le latral droit marocain a t important dans le combat, l’image de son magnifique sauvetage devant Lewandowski avant la pause. Sa passe dans l’espace sur le second but a compltement dstabilis la dfense adverse.

Dayotchanculle Upamecano (8) : lire commentaire ci-dessus.

Lucas Hernndez (7) : on attendait Man, Mller ou un autre, c’est finalement le dfenseur polyvalent franais qui a dbloqu la partie d’un coup de tte au premier poteau. Mme s’il a t un peu plus en difficult face Lewandowski, le champion du monde tricolore a form une belle paire avec Upamecano. Il sort malheureusement sur blessure en toute fin de match.

Alphonso Davies (7) : une partie solide pour le latral gauche canadien. Mme s’il s’est montr moins offensif qu’ l’accoutume, il a t costaud dfensivement pour limiter les montes de Raphinha. Une puissance physique qui peut effrayer n’importe quel adversaire.

Joshua Kimmich (6) : un ton en dessous. Le milieu allemand a eu du mal en premire priode, souvent dpass par Pedri. Il a rectifi le tir aprs la pause, bien aid par l’entre de Goretzka.

Marcel Sabitzer (4) : le milieu autrichien s’est procur la meilleure opportunit du Bayern en premire priode. A ct, il s’est distingu avec plusieurs pertes de balle trs dangereuses qui ont failli coter l’ouverture du score. Remplac la 46e minute par Leon Goretzka (7), qui a chang le rapport de force grce son entre. Sa puissance physique et son placement toujours juste ont fait mal aux Barcelonais.

Leroy San (6) : une prestation trs irrgulire pour l’ailier allemand… qui sauve sa soire en marquant le but du break aprs un bel appel de balle. Une ralisation qui va lui faire du bien, lui qui n’a pas toujours t heureux dans cette comptition. Remplac la 80e minute par Ryan Gravenberch (non not).

Thomas Mller (4) : habituellement diabolique face au club catalan, le mtronome du Bayern a t plus que moyen ce soir. Bien cadenass par Araujo, il n’a jamais su se dmarquer pour distiller des bons ballons ses partenaires offensifs. Une dception.

Jamal Musiala (7) : comprenant qu’il allait avoir du mal passer face Kound, le milieu offensif allemand a eu l’intelligence de passer dans l’axe pour se faire oublier. Jusqu’ faire la diffrence sur le second but avec une perce de grande classe pour servir San sur un plateau. Par la suite, il a droul son football en passant proche de trouver la faille d’une belle frappe ras de terre. Remplac la 80e minute par Mathys Tel (non not).

Sadio Man (3) : attendu au tournant, l’attaquant sngalais est pass compltement ct de son rendez-vous. Peu servi, jamais dans le bon tempo, l’ancien joueur de Liverpool avait la tte l’envers dans cette rencontre. Remplac la 69e minute par Serge Gnabry (non not).

FC BARCELONE :

Marc-Andr Ter Stegen (4) : peu mis contribution, le gardien allemand n’a pas t dcisif en dehors de son arrt sur la frappe de Goretzka qui prcde le premier but du Bayern. Il aurait pu faire mieux sur cette action avec une sortie manque devant Hernandez.

Jules Kound (7) : positionn droite de la dfense, le Franais a gagn son duel face Man. Sobre mais efficace dans ce qu’il a entrepris, le joueur pass par Bordeaux a bien quadrill sa zone, o les Bavarois ne sont passs que trop rarement. Difficile de lui en vouloir sur le second but avec une charnire centrale qui se fait ouvrir en deux.

Ronald Araujo (6) : l’Uruguayen avait une mission : empcher Mller de se retourner. Grce sa puissance et sa facult sortir vite sur son adversaire, le dfenseur central n’a pas failli. Mais le danger est finalement venu d’ailleurs puisque Musiala s’est charg de fissurer le bloc catalan sur ses perces axiales.

Andreas Christensen (6) : le Danois a fait le boulot. Certes, il aurait lui aussi pu faire mieux sur l’action du but de San, mais il a rarement souffert dans les duels avec Man et Mller. Remplac la 70e minute par Eric Garcia (non not).

Marcos Alonso (5) : pour sa premire titularisation avec le club catalan, le latral gauche a rendu une copie moyenne. Plutt bon en premire priode, il perd ses moyens au retour des vestiaires en lchant Hernandez au marquage sur le premier but bavarois. Une action qui le sort un peu de son match.

Gavi (5,5) : un match globalement neutre pour le jeune milieu. Plutt son aise en dbut de match, avec un superbe caviar dlivr Lewandowski, il a peu peu perdu en influence pour s’teindre au retour des vestiaires. Remplac la 61e minute par Frenkie de Jong (non not).

Sergio Busquets (6,5) : mais qui a dit que le capitaine blaugrana tait cram ? Sur ce match, on a vu du bon Busquets, voire mme du trs bon sur certaines squences. Souvent bien plac, il a bien coup les lignes de passes entre Kimmich et Mller. Il a faibli aprs la pause avec l’entre de Goretzka qui ne lui a plus laiss le temps de se retourner. Remplac la 80e minute par Franck Kessi (non not).

Pedri (7) : le milieu de 19 ans a offert deux visages. Le premier avec une facilit technique insolente avec le ballon et ce malgr la pression adverse. Le second avec un manque d’efficacit prjudiciable puisque l’Espagnol a eu deux occasions folles d’ajuster Neuer bout portant. Deux opportunits incroyablesqui ternissent forcment sa prestation, au demeurant excellente dans la gestion du tempo et dans la lecture du jeu. Un futur trs grand. Et dj un trs bon.

Raphinha (3) : l’ailier brsilien a rat son match. En dehors d’une perce chanceuse sur la droite et d’une frappe ras de terre qui n’est pas passe loin du cadre, le joueur recrut Leeds n’a pas pes dans cette partie. On attendait mieux de lui pour pauler Lewandowski. Remplac la 61e minute par Ferran Torres (non not).

Robert Lewandowski (5,5) : de retour dans son jardin avec les projecteurs braqus sur lui, l’attaquant polonais n’a pas russi son coup. Il a inexplicablement rat le cadre sur une reprise au point de penalty avant de buter sur Neuer. Repris de justesse par Mazraoui avant la pause, il offre un caviar Pedri pour le 2-1 mais le jeune Espagnol a trouv le poteau. Dans l’ensemble, le meilleur buteur de la dernire dcennie a t en vue mais n’a pas t paul de la meilleure des manires par ses partenaires offensifs. Un come-back neutre sur le terrain et mme dans les tribunes avec des timides applaudissements de l’Allianz Arena.

Ousmane Dembl (4) : un ton en dessous par rapport ses performances du dbut de saison. Assez imprcis dans ses choix de passes, l’ailier franais a toutefois ralis un gros travail dfensif pour prter main forte ses latraux. Aprs la pause, il a t plus en vue mais trop individualiste. Dcevant. Remplac la 80e minute par Ansu Fati (non not).

+ Retrouvez les rsultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont t les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Ragissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

BAYERN MUNICH 2-0 FC BARCELONE (mi-tps: 0-0) – LIGUE des CHAMPIONS – 1er tour, grp C / 2e journe
Stade : Allianz Arena, Munich – Arbitre : Danny Desmond Makkelie, Netherlands

Buts : L. Hernndez (50e) L. San (54e) pour BAYERN MUNICH
Avertissements : M. Sabitzer (19e), J. Kimmich (74e), pour BAYERN MUNICH – Busquets (48e), pour FC BARCELONE

BAYERN MUNICH : M. NeuerD. Upamecano, L. HernndezB. Pavard (N. Mazraoui, 21e), A. DaviesJ. Kimmich, M. Sabitzer (L. Goretzka, 46e)J. Musiala (R. Gravenberch, 80e)L. San (M. Tel, 80e), S. Man (S. Gnabry, 70e)T. Mller

FC BARCELONE : M. ter StegenR. Arajo, A. Christensen (Eric Garca, 70e)J. Kound, Marcos AlonsoGavi (Ferrn Torres, 61e), Busquets (F. Kessi, 80e), PedriRaphinha (F. de Jong, 61e), R. Lewandowski, O. Dembl (Ansu Fati, 80e)

Pavard a rapidement quitt le terrain sur blessure

Pedri a rat l’immanquable… deux fois !

blank

Hernandez a ouvert la marque sur corner (1-0, 50e)

blank

San a fait le break pour le Bayern (2-0, 55e)

blank

Lewandowski n’a pas marqu face son ex

blank

Le Bara gche, le Bayern punit – Dbrief et NOTES des joueurs (Bayern 2-0 Bara)