DIRECT. Coupe du monde 2022 : les Pays

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #MONDIAL2022

19h17 : L’annonce du déplacement du roi d’Espagne Felipe VI au Qatar pour assister mercredi au premier match de la Roja lors du Mondial provoque les critiques du parti de gauche radicale Podemos, membre du gouvernement de Pedro Sanchez. “Il est regrettable (…) d’entendre le palais annoncer sa présence à ce Mondial sans qu’il fasse la moindre critique sur ce qui se passe là-bas”, a déclaré Gerardo Pisarello, député de cette formation ouvertement républicaine et alliée des socialistes de Sanchez.

19h02 : La rencontre a mis du temps à se décanter, mais les Pays-Bas s’imposent 2-0 face au Sénégal pour leur entrée dans le tournoi.

18h56 : Le choix de plusieurs sélections de renoncer aux brassards arc-en-ciel sous la menace de sanctions arbitrales ne passe pas auprès de nombreux commentateurs en Angleterre. “Porte-le” et “prends un carton jaune sous les yeux du monde entier”, demande un ancien joueur au capitaine anglais Harry Kane. Une députée travailliste met ce renoncement en parallèle avec l’attitude de leur adversaire, l’Iran : “Le capitaine de l’équipe iranienne a bravement pris position contre l’oppression du régime, il risque bien pire qu’un carton jaune”.

18h44 : C’est l’heure de notre point sur l’actualité :

• Le gouvernement annonce une rallonge de 543 millions d’euros pour faire face aux surcoûts causés par le Covid-19. Le ministre de la Santé, François Braun, a vanté un “effort sans précédent pour soutenir l’hôpital”.

• Kiev affirme avoir découvert quatre “sites de torture” utilisés par les Russes à Kherson. De son côté, Moscou accuse les Ukrainiens d’avoir exécuté de façon “délibérée et méthodique” plus de dix de ses militaires qui “étaient immobilisés”, dénonçant un “crime de guerre”. Mais ces allégations soulèvent plusieurs questions.

• Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a dévoilé aux partenaires sociaux ses arbitrages sur la réforme de l’assurance-chômage. Franceinfo fait le point sur les nouvelles règles d’indemnisation des demandeurs d’emploi.

• Météo France a placé la Corse en vigilance orange en raison de possibles vents violents et les Pyrénées-Atlantiques pour des risques de pluies et d’inondations.

• Après la large victoire de l’Angleterre contre l’Iran, le Sénégal affronte les Pays-Bas. Pour l’heure, aucun but n’a été marqué entre les deux équipes.

17h08 : C’est le deuxième match de la journée. Le Sénégal affronte les Pays-Bas à 17 heures, au stade Al-Thumama de Doha. Suivez en direct cette affiche avec nos collègues des sports. (MAURICE VAN STEEN / AFP)

16h28 : Les joueurs de l’Iran, silencieux pendant leur hymne, exprimaient-ils leur opposition à la répression politique dans leur pays ? Notre journaliste Louis Boy vous explique tout dans cet article. Les joueurs de l'équipe d'Iran restent silencieux pendant l'hymne national de leur pays avant leur entrée en lice à la Coupe du monde, contre l'Angleterre, le 21 novembre 2022 à Doha (Qatar). (FADEL SENNA / AFP) (FADEL SENNA / AFP)

16h28 : Pas de cœur arc-en-ciel au bras du capitaine anglais Harry Kane : les sélections qui souhaitaient porter un brassard “One Love” (“Un seul amour”) y ont renoncé à la dernière minute pour éviter les cartons jaunes promis par la Fifa aux resquilleurs. On vous explique d’où vient ce message dénonçant les discriminations, qui dans le contexte du Qatar a surtout pris le sens d’une dénonciation des lois homophobes de l’émirat. Et comment un bras de fer a conduit à son remplacement par un brassard jugé plus consensuel par la Fifa.

blank

(JONAS EKSTROMER / TT NEWS AGENCY / AFP)

blank

(CHRISTIAN CHARISIUS / DPA / AFP)

16h17 : C’est fini, l’Angleterre bat l’Iran 6 buts à 2. Les Three Lions font ainsi une belle entrée dans la compétition. Les Anglais n'ont laissé aucune chance à l'Iran pour leur premier match durant la Coupe du monde 2022, le 21 novembre 2022. (EVRIM AYDIN / ANADOLU AGENCY) (EVRIM AYDIN / ANADOLU AGENCY)

15h30 : A la mi-temps de #ENGIRN, j’ai demandé aux Iraniens ce qu’ils pensaient du fait que leur équipe avait refusé de chanter l’hymne 🇮🇷 en soutien à la révolution en cours. Beaucoup n’avaient “rien à dire”. Ali, lui, “apprécie ce geste fort”. “Au moins, le monde aura vu”. #vuduqatar https://t.co/2hLzlXtScM
blank

15h29 : Notre journaliste Raphaël Godet, en tribunes, a eu bien du mal à faire réagir les supporters de l’Iran au sujet de ces démonstrations de soutien au mouvement de contestation dans leur pays. Mais l’un d’eux, Ali, a “apprécié ce geste fort”.

15h28 : Drapeau iranien avec l’inscription : « Woman Life Freedom » parmi les supporters iraniens. #F24 #coupedumonde2022 #WorldCup2022 https://t.co/MnjsZTHsPz
blank

15h34 : Le journaliste a également publié sur Twitter une banderole parmi les supporters iraniens, sur laquelle on peut lire “Woman Life Freedom”.

15h34 : Les joueurs iraniens ont refusé de chanter leur hymne national avant le coup d’envoi du match contre l’Angleterre. Mais avant ça, ils se sont également mis en rond, “sûrement pour faire leur prière d’avant-match et la grande majorité, si ce n’est pas tous, ont levé le poing en l’air, applaudis par leurs supporters”, rapporte Cédric Ferreira, journaliste de France 24 présent sur place.

15h34 : Vous êtes nombreux, dans les commentaires, à nous expliquer que vous boycottez la Coupe du monde. Voilà pourquoi notre service des sports a listé toutes les autres compétitions sportives que vous pouvez suivre. Cela va du rugby au basket, en passant par les sports d’hiver.

15h34 : C’est la mi-temps dans le match qui oppose l’Angleterre à l’Iran. Les Three Lions mènent 3 à 0, avec trois buts marqués en l’espace de quelques minutes (35e, 43e et 45e +1).

15h34 : Deuxième but pour les Three Lions, huit minutes après le premier. Bukayo Saka permet aux Anglais de prendre le large fac aux Iraniens.Jude Bellingham et les Anglais célèbrent leur ouverture du score face à l'Iran, le 21 novembre 2022. (ADRIAN DENNIS / AFP)

15h34 : L’Angleterre ouvre le score face à l’Iran, à la 35e minute. C’est Jude Bellingham qui marque le premier but de la compétition pour les Three Lions. L'Anglais Bukayo Saka taclé par l'Iranien Mehdi Taremi, le 21 novembre 2022 à Doha. (KEN SATOMI / AFP)

14h23 : Il est 14 heures passées de quelques minutes, c’est l’heure de notre point sur l’actualité :

• Le ministre du Travail a dévoilé aux partenaires sociaux ses arbitrages sur la réforme de l’assurance-chômage, après une concertation débutée en octobre. Franceinfo vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles règles d’indemnisation des demandeurs d’emploi.

• La centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Europe, a été visée par de nouvelles frappes ce week-end, faisant de nouveau surgir le spectre d’un accident nucléaire. Franceinfo vous explique ce que l’on sait de la situation.

• Lors du coup d’envoi du match contre l’Angleterre, les joueurs de l’équipe iranienne ont refusé de chanter leur hymne national. Depuis septembre, l’Iran est secoué par un mouvement de contestation du régime.

• Le département des Pyrénées-Atlantiques a été placé en vigilance orange pour des risques de fortes pluies et d’inondations.

14h03 : Lors du coup d’envoi du match contre l’Angleterre, les joueurs de l’équipe iranienne ont refusé de chanter leur hymne national. Un symbole, alors que le pays est en proie à des soulèvements depuis plusieurs semaines.

15h34 : En tout cas, pas de panne pour les internautes qui veulent suivre la rencontre avec notre service des sports. Le match débute à 14 heures. Le capitaine anglais Harry Kane durant un match de Ligue des nations contre l'Allemagne, le 26 septembre 2022 à Wembley. (PHIL DUNCAN / AFP) (PHIL DUNCAN / AFP)

13h44 : Bonne chance à ce monsieur qui tente de calmer tout le monde 😬 https://t.co/cxjysSJsw9

15h35 : Aïe aïe aïe… Petit problème à quelques minutes du coup d’envoi du match entre l’Angleterre et l’Iran. Beaucoup de supporters anglais et iraniens n’ont pas accès à leur ticket, en raison d’un “problème informatique”, nous apprend Raphaël Godet, notre reporter sur place. “Rien qu’à cette porte, ils sont 200”, relève-t-il.

13h28 : C’est l’heure de notre best-of, voici les contenus à ne pas manquer sur notre site :

• De nombreuses associations s’inquiètent de la situation des plus précaires en France. C’est au tour des Restos du cœur de tirer la sonnette d’alarme. “Nous n’avons jamais connu une telle situation”, s’alarme leur président Patrice Douret.

L’hiver arrive, mais les centrales nucléaires françaises vont-elles redémarrer à temps ? Notre journaliste Brice Le Borgne vous explique tout en infographies.

Le Qatar a trouvé la parade pour faire parler de lui en bien. Nos envoyés spéciaux au Qatar, Raphaël Godet et Pierre Godon vous racontent comment le pays a séduit des supporters pour assurer sa promotion sur les réseaux sociaux.

12h06 : Ding dong, il est midi. Voici les titres qui nourriront peut-être vos discussions à la cantine :

• Lors d’une réunion au ministère du Travail, le gouvernement a annoncé aux partenaires sociaux une baisse de la durée d’indemnisation des chômeurs de 25% dès l’été prochain. Une réforme “juste et nécessaire”, selon Bercy.

• Le bilan s’alourdit en Indonésie. Un séisme de magnitude 5,6 a fait au moins 46 morts et 700 blessés sur l’île de Java, selon les autorités de la ville de Cianjur, la plus touchée.

• Face à la menace de “sanctions sportives” de la Fifa, les sept sélections européennes qui envisageaient de porter le brassard inclusif “One Love” ont renoncé à leur projet. La France avait déjà quitté l’initiative la semaine dernière.

• Thomas Ruyant a remporté la course dans la catégorie Imoca, après 11 jours 17 heures et 36 minutes de navigation. Il s’est imposé, ce matin, devant Charlie Dalin, au terme d’un final haletant.

12h06 : @Kevin : Les chiffres publiés par Mediametrie font état de 5,13 millions de téléspectateurs, hier après-midi, contre 3,98 millions en 2018 pour l’entame du Mondial en Russie. Attention toutefois aux conclusions hâtives, car le match d’ouverture disputé il y a quatre ans avait eu lieu un jeudi après-midi, et non un dimanche.

11h53 : Bonjour, avez-vous des chiffres sur l’audience du match d’ouverture ? Y-a-t-il un effet boycott ?

11h33 : Initialement partie prenante de l’initiative “One Love”, la France avait déjà annoncé, par la voix de son capitaine, qu’elle ne porterait pas ce brassard. “Avant d’entreprendre des choses, il faut l’accord de la Fifa et de la Fédération”, avait expliqué Hugo Lloris, lundi dernier.

12h07 : “Nous étions prêts à payer des amendes applicables en cas de non-respect des règles sur les équipements. (…) Mais nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans la situation où ils pourraient être avertis, voire devoir quitter le terrain.”

Les joueurs qui auraient porté ce brassard contre les discriminations s’exposaient à un potentiel carton jaune, car la réglementation de la compétition prévoit que les capitaines portent “les brassards fournis par la Fifa”.

11h25 : L’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, le Danemark, le pays de Galles, les Pays-Bas et la Suisse disent renoncer à faire porter le brassard “One Love” par leurs capitaines, tout en se disant “frustrés” par l’inflexibilité de la Fifa.

blank

(Sebastian Gollnow / DPA / AFP)

12h07 : Les sept sélections européennes qui envisageaient de porter le brassard inclusif “One Love” annoncent y renoncer face à la menace de “sanctions sportives”.

11h16 : @cyclo_ecolo : La climatisation a bien été activée, hier, lors du match d’ouverture, malgré le vent du soir, comme le rapporte RMC. Réaction à chaud (et à froid) d’une supportrice de l’Equateur : “On avait les pieds gelés. On se couvrait avec notre drapeau.”

11h15 : Bonjour à tous. Savez-vous (…) si la climatisation a été allumée dans les stades ? Un coup d’oeil rapide sur la météo indique des températures de 22 à 28 degrés…

10h56 : Quand on vous parle de l’Iran, vous pensez sans doute davantage au mouvement de contestation du régime qui dure depuis septembre et fait face à une répression sanglante qu’à leur participation à la Coupe du monde. C’est aussi le cas pour certains des joueurs qui, par des gestes symboliques ou sur les réseaux sociaux, ont fait comprendre qu’ils soutenaient les manifestants. Je vous explique pourquoi ils seront donc scrutés lors de leur entrée sur le terrain contre l’Angleterre (à 14 heures), dans leur pays et dans le reste du monde.

L'attaquant de l'équipe d'Iran Sardar Azmoun habillé d'une parka noire, dans laquelle certains Iraniens ont vu un signe de deuil lié aux manifestations dans le pays, avant un match contre le Sénégal à Mödling (Autriche), le 27 septembre 2022. (JAKUB SUKUP / AFP)(JAKUB SUKUP / AFP)

10h24 : “Nous les joueurs, ce qu’on nous demande c’est le terrain, respecter au maximum son pays et sa fédération. Il y a différentes causes qui sont louables qu’il faut soutenir, mais c’est la Fifa qui organise la compétition.”

10h24 : Hugo Lloris répond à la polémique sur son refus de porter le brassard “One Love”, aux couleurs LGBT et visant à promouvoir l’inclusion. “La Fifa organise la compétition, fixe un cadre”, vient-il de justifier en conférence de presse.

08h57 : Bonjour @Lutin. En effet, vous pouvez exclure les messages sur le Mondial au Qatar (ou sur toute autre actualité) en cliquant sur le hashtag correspondant en haut du direct. Il faudra ensuite sélectionner “exclure”. Plusieurs utilisateurs d’Android nous ont toutefois signalé hier un bug avec cette option sur leur application, nous nous efforçons de régler ce problème.

blank

08h57 : Bonjour FI, peut-être pourriez-vous rappeler à vos lecteurs comment désactiver les informations concernant le mondial, dans votre live ?

08h30 : Le Qatar a trouvé la parade. Puisque les médias traditionnels ne semblaient pas voir ses nombreux atouts, il a fini par confier le service après-vente de sa Coupe du monde à des influenceurs qu’il a nourris, logés et chouchoutés. Et ça n’a pas raté : plusieurs Français ont été approchés. Notre enquête avec Pierre Godon.

Le Qatar a séduit des supporters pour assurer la promotion sur les réseaux sociaux de sa Coupe du monde de football. (JEREMIE LUCIANI / FRANCEINFO)(JEREMIE LUCIANI / FRANCEINFO)

07h27 : Vous êtes nombreux, dans les commentaires du live, à questionner le traitement de franceinfo.fr lors de cette Coupe du monde au Qatar. L’organisation de cette compétition suivie par des centaines de millions de personnes suscite de vives polémiques. Nous avons choisi de couvrir l’aspect sportif de l’évènement mais aussi de mettre en lumière les aberrations – écologique, économique, sociétale et sportive – que représente ce Mondial organisé en plein désert grâce, notamment, au travail de nos reporters sur place. Retrouvez l’ensemble de nos sujets sur la question en vous rendant sur la page “Le Mondial des aberrations”.

07h21 : Comment se fait-il que la coupe du monde soit encore à la une de votre site au regard des autres actualités…

07h21 : Bonjour, va-t-on encore avoir le droit à des dizaines d’articles, notifications et news sur le live concernant la coupe du monde ? C’est abérent que cette information soit traitée par vos services malgré les nombreux articles que vous avez fait dessus ! Ou est votre cohérence ?



DIRECT. Coupe du monde 2022 : les Pays-Bas remportent leur premier match face au Sénégal